Comment définir le Big Data ?

Publié le : 20 avril 20224 mins de lecture

Avec le développement des technologies de l’information, le volume des données numériques a pris une dimension impossible à gérer avec un logiciel de traitement de données ordinaire. Désormais, il est question de Big Data ou mégadonnées.

Qu’est-ce que le Big Data ?

Les données jouent un rôle important dans de nombreux domaines. Elles sont utilisées à des fins diverses et permettent de résoudre rapidement des problèmes complexes. Néanmoins, comme le nombre de données numériques disponibles a grandement augmenté ces dernières années, il a fallu trouver un concept plus performant pour les stocker, les analyser et les présenter. C’est ainsi qu’est né le Big Data. Le terme, lui-même, signifie littéralement « données massives ». En d’autres termes, le Big Data représente un vaste ensemble de données. Le Big Data est souvent caractérisé et distingué par les 3V : Volume, Vélocité et Variété. Le volume fait référence à la quantité importante de données, la vélocité est tout simplement le temps ou la fréquence de traitement (collecte et partage des données), et la variété désigne les nombreux types de données disponibles.

Le Big Data dans la pratique

L’utilisation du Big Data est largement répandue en raison de tout ce qu’il peut faire. Certaines entreprises l’utilisent par exemple afin de les aider à développer des produits. Le Big Data est également un allié indispensable pour améliorer l’expérience client. Ce nouveau concept permet donc aux sociétés de devancer leurs concurrents. L’accès à l’information et le traitement rapide des données permettent en effet d’anticiper et de réagir bien avant les autres. Quand une entreprise recourt aux données, elle est qualifiée de data-driven.

Ceci dit, il n’y a pas qu’en commerce que le Big Data est sollicité. Dans le domaine médical, dans l’industrie de l’énergie, en politique, et dans tout autre domaine où le traitement des informations est utile, le Big Data a pleinement sa place et permet de trouver des solutions rapidement.

Origine de ce volume important de données

Des données, il y en a eu depuis toujours. Maintenant, il est incontestable que leur nombre a augmenté et qu’elles sont de plus en plus accessibles grâce à l’émergence des nouvelles technologies. Elles proviennent de nombreuses sources. Il suffit de penser aux systèmes de transaction, aux enregistrements médicaux ou encore aux nombreuses données lors de l’utilisation du téléphone pour s’en rendre compte. Sur Internet, des tonnes d’informations sont générées quotidiennement notamment sur les réseaux sociaux et les diverses applications mobiles. En effet, il serait question d’environ 2,5 trillions d’octets par jour. Quant au typage de ces données, il existe trois catégories de données Big Data : structurées, non-structurées et semi-structurées. Le traitement des données non-structurées et semi-structurées est beaucoup plus complexe que celui des données structurées, c’est-à-dire formatées selon une structure précise avant d’être placées dans le Data Warehouse. 

Plan du site